DIOR CÔTE JARDIN

En cette veille de dernier week-end de septembre, Women e Life tenait à vous faire une fleur.
Alors que s’achèvent à Paris les fashion weeks qui ont permis aux créateurs de mode et stylistes du monde entier de présenter, de New York à Milan en passant par Londres, leurs collections printemps-été 2020, c’est avec le défilé prêt-à-porter Christian Dior que nous avons voulu boucler l’événement.

L’occasion de vous entraîner dans un décor naturel au milieu de vraies plantes et espaces boisés que Maria Grazia Chiuria, Directrice artistique, a choisi de coudre pour dévoiler les créations de cette grande Maison.

Pensée tel un « jardin inclusif », la scénographie originale qui a été imaginée questionne la place et le rôle des êtres vivants sur notre planète.
Conçu avec l’atelier Cocolo, l’ensemble des arbres et plantes utilisés pour magnifier le décor naturel poursuivront, après le show, leur trajectoire de vie pour enrichir et sauvegarder la biodiversité.

Habitée par cette conviction et cet amour pour les jardins, la nouvelle collection Dior évoque – par ses motifs et broderies, par la brillance et la texture du raphia – l’imaginaire d’une végétation luxuriante.

Les créations se dévoilent tels des herbiers, ces précieux inventaires, mémoires des espèces botaniques. Une série de robes baignées de couleurs, du jaune au rouge, semble irradiée de l’aura de Monte Verità, communauté artistique, née en Suisse au début du XXe siècle, aux idées et pratiques avant-gardistes.

Ainsi, le message poétique et engagé qui a guidé la Directrice Artistique, souligne que chaque geste compte pour protéger et cultiver la beauté de notre Terre.

Non sans fashion, l’univers de la mode a bien conscience de devoir épouser l’écologie et lutter contre le changement climatique, sans pour autant déshabiller la création artistique de ses pouvoirs et vertus. Un double défi qui souligne la noblesse de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.