COMMENT RENDRE PLUS SEXY LA MOBILITE ELECTRIQUE ?

Cette question, tous les fabricants à l’échelle mondiale se sont depuis toujours attachés à y répondre. La présence de mannequins posant sur les stands de constructeurs automobiles français et étrangers reste quoi qu’il en soit une technique que rien ne semble devoir remettre en question.

Comme le montre cette photo d’un constructeur chinois, la promotion des véhicules électriques légers n’échappe pas à la règle.

Qu’il s’agisse de la nouvelle génération d’automobiles, scooters, vélos, trottinettes, overboard… ayant épousé la fée électricité, les marques se veulent toujours plus séduisantes.

Une réalité qui se devait d’être soulignée  alors que les nouvelles dispositions visant à aider les Français à accéder à la mobilité électrique notamment ont été annoncées en ce 1er août 2019. Women e Life vous laisse d’ailleurs le soin de prendre connaissance de ces dernières à travers les articles et émissions qui ne manqueront pas d’aborder le sujet dans le détail*.

Car la question clé reste bel et bien posée : Comment rendre plus sexy la mobilité électrique ?
Pour promouvoir cette mobilité tendant au zéro émission, la théorie du ruissellement apparaît néanmoins s’être transformée en une remontée du courant, un euphémisme de bon ton en la circonstance.

La stratégie  consistant à orienter les aides gouvernementales vers les ménages les plus modestes ne disposant pas de moyens pour s’offrir le top du top qui répond, dixit la ministre  des Transports  et de l’Ecologie, entre autres au doux nom de « Tesla », va t’elle réellement permettre de satisfaire les  diligentes  attentes de ces derniers ?


Cette image insolite d’une femme cherchant aux  Etats-Unis à faire le plein de sa superbe Tesla 100% électrique, n’avait pas manqué de nous faire sourire . La pauvre !

Quoi  qu’il en soit, va t’on assister à un survoltage de consommation en faveur de ce qui est présenté comme l’un des moyens permettant de lutter efficacement contre les pollutions en  tous genres au coeur des villes et agglomérations et le réchauffement climatique ?

Il va falloir beaucoup d’ingéniosité aux fabricants et agences de publicité pour parvenir à convaincre, même  si  électricité et hydrogène apparaissent être les  solutions  d’avenir.

Aussi, les images séduisantes conservant de grands pouvoirs, Women e Life attend avec impatience de voir si le charme féminin sera une nouvelle fois appelé à la recousse pour la bonne cause, à l’échelle nationale comme internationale.

Man comme Woman, on est e Life ou on ne l’est pas !

* NB: La prime à la conversion, aide de l’État attribuée aux ménages qui veulent changer de véhicule pour un modèle plus propre, change à partir du 1er août. Désormais, seuls les modèles qui rejettent moins de 117 grammes de CO2 au km sont éligibles. De plus, les modèles à plus de 60.000 euros ne bénéficient plus de cette prime.
Du côté des montants, les véhicules 100% électriques et hybrides bénéficient de 2500 euros de prime, doublée à 5000 euros pour les ménages les plus modestes (au revenu fiscal de référence par part inférieur à 13.489 euros). Les modèles Crit’Air 1 et Crit’Air 2 immatriculés après le 1er septembre 2019 donnent lieu à une prime de 1500 euros, voire 3000 euros pour les ménages modestes. Cependant, les ménages les plus aisés (dont le revenu fiscal de référence par part est supérieur à 21.690 euros) ne touchent plus la prime pour les véhicules Crit’Air 1 et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.