LE CLIMAT DE GUERRE COMMERCIALE ENTRE CHINE ET ETATS-UNIS NE FAIT NI CHAUD NI FROID A MADAME DONG MINGZHU


Si Donald Trump envisage l’achat d’un climatiseur pour faire baisser la température qui entraine l’échauffement critique des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, peut-être devra t’il se tourner vers la firme chinoise Gree Electric, leader mondial de ce type d’équipement.
Car il y a fort à parier que le président chinois Xi-Jinping en a déjà fait l’acquisition.

Le président des Etats-Unis devra donc s’adresser à Madame Dong Mingzhu, présidente de ladite entreprise fondée en 1989, qui emploie 70.000 personnes et a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 200 milliards de yuans, soit 21 milliards d’euros.

A 64 ans, celle qu’on surnomme « «sœur Dong», en raison de son franc-parler et à sa vie d’ascète, n’a pas hésité jusqu’ici à tout sacrifier pour réussir.

Un exemple de business woman qui lui vaut de figurer en tête de liste des meilleures femmes d’affaires chinoises dans le classement Forbes China.

Women e-life, webmagazine féminin ouvert sur le monde qui regarde les réalités en face et donne de la voix, ne pouvait se priver de vous parler plus en détails de cette reine de l’électroménager.

D’autant que cette femme visiblement déterminée qui ne manque pas de projets, ne semble pas s’inquiéter outre mesure des risques de surchauffe des relations commerciales sino-américaines.

Une perception tempérée qui s’explique peut-être en raison de l’utilisation de l’un de ses climatiseurs dont elle détient le secret de fabrication.

Patrick Gorgeon Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.