TOURISME SPATIAL ET VOL INAUGURAL !

Conscient de votre compréhensible besoin de grand voyage et surtout d’espace, Women e Life vous invite sans plus tarder à réserver votre place à bord de l’un des vols qui suivront celui du Space X dont le lancement doit avoir lieu demain.

L’occasion de postuler en vue de prochaines opérations de promotion du tourisme spatial bientôt ouvert à tous et toutes.

Mais attention, avec ce vol il ne s’agit plus seulement des quelques minutes proposées il y a peu par Virgin Galactic et Blue Origin, mais d’un voyage de trois jours autour de la Terre, à une altitude supérieure à celle de la Station spatiale internationale (soit plus de 400 km d’altitude).

Pour peu que l’envie vous prenne par la suite de faire partie de l’aventure, il ne vous reste plus qu’à courir essayer dés à présent l’une des superbes combinaisons garanties résistantes à très haute altitude et effet 4G.

Cette première au nom évocateur est baptisée « Inspiration4 ». Elle a pour objectif de démontrer que nul n’est besoin de disposer d’un solide bagage d’astronaute professionnel, même si un minimum d’entrainement s’avère judicieux.
Demain, le tourisme spatial sera ouvert à tous et toutes. Alors que les tarifs appliqués en phase de lancement restent prohibitifs, les voyages dans l’espace seront bientôt abordables à l’instar de ceux de grandes croisières.

Quoi qu’il en soit, force est de constater que Elon Musk, génie de ce XXIe siècle n’est pas seulement un visionnaire qui a su transformer les rêves en réalités, notamment avec ses voitures électriques qui atteignent les sommets en termes de performances. Il est aussi celui qui s’emploie à démocratiser le tourisme spatial.

Démonstration en est apportée en raison de la composition de l’équipage de cette première qui compte deux hommes et deux femmes.

Nous ne nous attarderons pas sur les profils de Jared Isaacman et Chris Sembroski,si ce n’est pour préciser que le premier est un pilote confirmé milliardaire de 38 ans, PDG de Shift4 à l’origine du projet, désigné commandant de la mission.
Toutefois, c’est lui qui s’est fixé pour objectif de récolter 200 millions de dollars au bénéfice de la Saint Jude Children’s Research Hospital, une institution de traitement et de recherche dédiée au cancer chez les enfants.
Quant au deuxième homme, âgé de 42 ans, c’est un ancien de l’armée de l’Air américaine auteur d’exploits en pilotage qui a notamment servi en Irak et travaille désormais dans l’industrie aéronautique.

C’est en effet davantage la présence à bord du SpaceX de deux femmes qui retient plus particulièrement l’attention.

A 29 ans, Hayley Arcenea sera la plus jeune Américaine à être envoyée en orbite autour de la Terre. Atteinte d’un cancer des os à l’âge de 10 ans, elle travaille aujourd’hui en tant qu’assistante médicale dans l’hôpital pédiatrique de St Jude, à Memphis dans le Tennessee, un établissement pour lequel Jared Isaacman a lancé une immense levée de fonds.
Elle sera la responsable médicale de la mission à bord de SpaceX.
Pas étonnant que son siège soit nommé  » Espoir ».

Quant à Sian Proctor, une Afro-américaine de 51 ans, elle a été professeure de sciences de la Terre pendant vingt ans.
Née à Guam, son père travaillait à la Nasa durant les missions Apollo.
Elle a participé à une expérience à Hawaï simulant la vie sur Mars, et a deux fois candidaté à la Nasa pour devenir astronaute, sans être retenue au final.
Son siège est nommé « Propérité »

En attendant le départ de ces quatre astronautes novices, et leur retour sur Terre, Women e Life a voulu retenir le magnifique message de Jared Isaacman. Un milliardaire qui en dehors des dons versés à l’hôpital St Jude, n’a pas hésité à sortir 100 millions de dollars de sa poche avant de déclarer : « Si nous allons vivre dans un monde où tout un chacun sera capable de s’envoler et voyager parmi les étoiles, alors nous devons tout faire pour combattre le cancer des enfants en même temps »

En dehors de l’ambiance des préparatifs consultable via le clip figurant ci-dessous, il faudra attendre fin septembre pour retrouver celle qui aura régné pendant trois jours à l’intérieur du SpaceX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.