COMMENT DONNER DU PUNCH AU FÉMINISME ?

Lorsqu’on a la chance d’animer un magazine féminin indépendant ouvert  sur le monde  et qu’on s’intéresse de très près aux multiples idées, projets et actions de filles et femmes à l’échelle locale, nationale et internationale, on est parfois conduit à s’interroger sur les méthodes utilisées pour promouvoir au mieux le féminisme et faire entendre raison.

Alors que le mouvement « Nous Toutes », annonce l’organisation d’une manifestation, samedi 20 novembre à Paris, à 14h, place de la République et dans des dizaines de villes en France pour dire STOP aux violences sexistes et sexuelles, deux questions méritent d’être posées.

Sans remettre de quelque façon que ce soit, le droit de manifester et encore moins la gravité du sujet qui justifie une forte mobilisation, est-ce vraiment en défilant à coup de slogans et autres banderoles que les choses changeront ?

La lutte contre la discrimination et abus de toutes sortes dont trop de femmes se trouvent être victimes, ne passe-t-elle pas, en France comme à l’étranger, par la promotion des profils, carrières et talents de filles et femmes au sein de la société, instruments de liberté et de pouvoir ?

Ces questions ne sauraient renier les actions salutaires menées par des mouvements qui à l’instar de Metoo notamment, ont permis de dévoiler d’odieux agissements commis par des hommes dans de nombreux secteurs d’activité qui ont donné lieu à des condamnations en justice.
Surtout lorsqu’une nouvelle pétition est lancée par Metoo Politique avec cette autre question:  » Trouvez-vous normal que des hommes politiques accusés de harcèlement et de violences sexuelles puissent continuer à siéger à l’Assemblée ou se présenter à des élections ? »
La chronique audio (podcast) vous en dit plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.