COVID-19 : LES INFORMATIONS DOIVENT ÊTRE ACCESSIBLES A TOUS GRATUITEMENT !

Comme vous pourrez le constater à la lecture du codicille en bas de page*, la réaction à cette chronique ne s’est pas fait attendre.

Si l’expression « coup de gueule » n’avait pas été utilisée sur Women e Life, le 16 mars, dans le titrage d’une chronique visant à rappeler les enjeux de santé publique liés à la survenue et propagation du coronavirus, il aurait eu toutes raisons de figurer aujourd’hui pour dénoncer ce qui suit.

Force est en effet de constater que de très nombreux articles relatifs à la pandémie de COVID-19 mis en ligne par la presse écrite : quotidiens, hebdomadaires, mensuels notamment, consultables via Internet sont sciemment restreints d’accès, leur consultation en intégralité passant systématiquement par une obligation de souscription d’abonnement.

En pleine crise sanitaire inédite obligeant la population au confinement, cette méthode conduit à s’interroger sur l’éthique des groupes de presse.

Ce ne sont pas les journalistes qui sont à blâmer, mais les gestionnaires des grands groupes financiers qui mis à part les chaines du service public qui se mobilisent, détiennent désormais les pleins pouvoirs de l’univers médiatique.

Il est sidérant qu’au vu de la gravité de cette crise sanitaire qui frappe la population dans la plupart des pays, le devoir de donner libre accès aux informations qui s’inscrivent dans un contexte exceptionnel ne soit pas respecté.

Women e Life, webmagazine féminin indépendant ouvert sur le monde, estime que toute information concernant directement ou indirectement les idées, projets et actions ayant trait à la lutte contre la pandémie de coronavirus, se doit impérativement d’être accessible gratuitement pour toutes et tous.

Plus que jamais, la solidarité, le partage d’expériences et de connaissances, méritent en de telles circonstances de faire abstraction de toute démarche mercantile.

L’intégralité des informations concernant la pandémie de COVID-19, se doivent d’être accessibles à toutes et tous gratuitement.

De plus, la publication d’informations vérifiées et le professionnalisme des journalistes de métier, permettent de combattre les fake news qui ne manquent pas d’abonder entre autres via les réseaux sociaux.

Cette démarche de libre accès et de gratuité à des informations de qualité est celle que s’est fixée Women e Life, webmag féminin indépendant ouvert sur le monde, alors qu’était envisagé, quelques semaines avant la crise sanitaire, de recourir à une formule d’accès payant à l’intégralité de ses chroniques, interviews et reportages.

* LAST NEWS – Women e Life- Le 23 mars 2020

« LE POINT » MONTRE L’EXEMPLE A SUIVRE

Suite à la chronique intitulée :  » COVID-19 : LES INFORMATIONS DOIVENT ÊTRE ACCESSIBLES A TOUS GRATUITEMENT ! » diffusée sur Women e Life, le 22 mars, nous tenons à remercier et féliciter « Le Point  » d’avoir rendu possible la consultation intégrale et gratuite des différents articles concernant directement et indirectement la pandémie de COVID-19, mis en ligne sur son site web.

Cette action témoigne d’une attitude responsable et solidaire au regard de l’alerte sanitaire en vigueur qui inquiète légitiment toutes et tous en France comme dans de nombreux pays.

Il ne reste plus qu’à souhaiter que les autres hebdomadaires et quotidiens adoptent ce qui nous semble primordial en termes d’information et de santé publique.

Patrick Gorgeon
Women e Life

1 commentaire sur “COVID-19 : LES INFORMATIONS DOIVENT ÊTRE ACCESSIBLES A TOUS GRATUITEMENT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.