LA VICTOIRE DE LA CHEFFE DU SINN FEIN ANNONCE T’ELLE UN VRAI CHANGEMENT EN IRLANDE ?

Rien de ce qui s’écrit aujourd’hui n’aurait pu l’être avant qu’une paix civile retrouvée depuis le début des années 2000, ne confère au Sinn Fein, parti politique favorable à une réunification de l’Irlande, une incontestable légitimité sur l’échiquier politique du pays.

En remportant samedi dernier, à l’issue du vote populaire aux élections législatives, 37 sièges sur les 160 du Dail contre 38 pour Fianna Fail, à la chambre basse du Parlement irlandais, ce parti de gauche, longtemps considéré comme la branche politique de l’IRA*, devient la deuxième force parlementaire en Irlande.

C’est donc une belle victoire que remporte Mary Lou McDonald, cheffe du Sinn Fein depuis février 2018, qui fût également la première députée européenne de ce parti politique, entre 2004 et 2009.

En annonçant sans plus tarder que son parti tenterait de former un «gouvernement populaire», cette femme politique irlandaise précise vouloir s’attaquer notamment aux crises de la santé et du logement.

« Cette élection a certainement été sismique et historique, c’est une élection qui a vraiment été motivée par une demande de changement de la part du peuple », a-t-elle ajouté.

De quoi justifier l’intérêt porté à la situation que connaît l’Île qui bien qu’ayant échappé très vite à la crise financière de 2008, doit relever de nombreux défis sur fond de Brexit en marche.

Mary Lou McDonald saura t’elle redonner aux militants du Sinn Fein l’envie de s’investir dans les syndicats, les associations de quartier, les mouvements féministes ou encore les initiatives de solidarité internationale, notamment contre les dictatures sud-américaines et l’apartheid en Afrique du Sud ?

Women e Life, webmag féminin indépendant ouvert sur le monde, se penchera très vite sur la question.

D’autant que le slogan d’une publicité  destinée à attirer les touristes étrangers en Irlande, met à juste titre l’accent sur  les sites exceptionnels souvent chargés d’histoire, et une ambiance hors-pair en mesure de rythmer les émotions des  visiteurs.

* IRA “Irish Republican Army”, ou encore Óglaigh na hÉireann en gaélique, l’IRA désigne plusieurs factions paramilitaires irlandaises, dont l’idéologie commune consistait à agir au travers de la violence pour obtenir l’indépendance de l’Irlande, ainsi que la réintégration de l’Irlande du Nord à l’Irlande du Sud. A l’issue de longues négociations qui ont démarré en 1998, l’IRA annoncera officiellement, le 28 juillet 2005, la fin de sa lutte armée, et sa pleine volonté de s’exprimer par des moyens démocratiques pacifistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.