TCHIN TCHIN

Il n’est pas vain de faire-savoir ce qui donne parfum et saveur à cette chronique.

Women e Life qui prend toujours un malin plaisir à jouer sur les mots, ne pouvait se priver de se mêler d’œnologie à quelques jours de la Saint-Valentin, qui vous vaudra peut-être une délicieuse invitation dans un excellent restaurant.

Avant toute chose, il est rappelé que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Toutefois, la consommation avec modération d’un bon vin voire de champagne ne peut nuire.

Mais quelle mouche a piqué Women e Life pour aborder un tel sujet ?

Réponse : « La féminisation de la School of Wine & Spirits Business ( SWSB) »

Dans le cadre de l’intronisation  des « Grands Témoins », personnalités importantes et influentes du monde vitivinicole, jusqu’ici très majoritairement masculines,  qui font l’honneur de parrainer l’institution, 12 femmes ont été intronisées lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 6 février 2020, à Dijon.

Cette intronisation d’une seconde vague de « Grands Témoins » exclusivement féminins s’apparente à un savant dosage en termes de parité. Un choix qui correspond aux réalités d’un secteur qui se féminise, sur le plan managérial, technique, marketing et commercial.

Une tendance qui se confirme également dans la proportion de femmes que l’on retrouve dans les dernières promotions de la fameuse SWSB.

Six femmes « Grands Témoins » étaient donc présentes lors de la Cérémonie du 6 février.

Autour de Jérôme Gallo, Directeur de la SWSB, on retrouve de gauche à droite : Virginie Taupenot (Domaine Taupenot-Merme), Ludivine Griveau (Hospices

de Beaune), Cécile Tremblay (Domaine Cécile Tremblay), Nathalie Fèvre (Domaine Nathalie et Gilles Fèvre), Rose-Marie Ponsot (Domaine Ponsot) et Nathalie Tollot (Domaine Tollot-Beaut et Fils).

Six autres femmes seront également honorées lors d’une venue prochaine à l’Ecole qu’il s’agisse de Judith Cartron (Maison Joseph Cartron), Géraldine Godot (Domaine de l’Arlot), Anne Gros (Domaine Anne Gros), Nadine Gublin (Domaine Labruyère), Anne Parent (Domaine Parent) et Chantal Tortochot (Domaine Tortochot).

Comme l’explique Jérôme Gallo. « Aujourd’hui exclusivement bourguignon, ce groupe a vocation à s’étendre ensuite à d’autres vignobles en France et à l’international. »

La tradition veut que chaque « Grand Témoin » se voit remettre une écharpe qui symbolise le respect et la reconnaissance de la SWSB pour l’action menée, qui fait rayonner le vignoble bourguignon et la région dans le monde.

Il est vrai qu’en dépit des menaces de taxation des vins et alcools français* que fait peser Donald Trump, nous disposons de bons et grands crus fort appréciés outre-Atlantique, mais aussi dans le reste du monde.

Les photos de ces « Grands Témoins », hommes et femmes, du monde viniviticole made in France, sont installées de façon pérenne sur les murs du bâtiment dédié à l’enseignement du management des vins et spiritueux, pour mieux accompagner dans leur parcours des étudiants qui viennent des 5 continents.

Créée en 2013, la School of Wine & Spirits Business (SWSB) regroupe les activités de formation et de recherche en management du vin et des spiritueux de Burgundy School of Business (BSB), dont elle couvre l’un des six axes d’expertise.

Il s’agit d’une institution de référence au niveau international sise dans un territoire, la Bourgogne, dont les climats sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Plus de 180 étudiants d’une vingtaine de nationalités, issus des cinq continents, sont formés chaque année au sein des programmes conduits par la SWSB : le Mastère Spécialisé en Commerce International des Vins et Spiritueux, enseigné en français; le MBA Wine & Spirits Business; le MSc Wine Management et la spécialisation Wine Tourism du Bachelor Marketing & Business, tous trois enseignés en anglais.

La SWSB dispose d’un bâtiment (Wine & Spirits Business Lab, Tasting Room, Wine &Spirits Cellars, etc.) et d’un corps enseignant. Elle s’appuie sur un réseau professionnel international BSB de plus de 16.000 diplômés, dont 2.000 dans le secteur des vins et des spiritueux.

A la veille de la Saint-Valentin, Women e Life, webmag féminin indépendant ouvert sur le monde vous adresse ce simple message haut en couleurs, avec ou sans bulles : tchin tchin !

* Les exportations de vins et spiritueux français ont atteint un niveau record l’an dernier, les négociants ayant anticipé leurs achats avant un relèvement des taxes douanières aux Etats-Unis.

Les exportations de vins et spiritueux – le deuxième poste à l’export pour la France après l’aéronautique – a progressé de 5,9% à 14 milliards d’euros en 2019, a annoncé la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS).

Les exportations vers les Etats-Unis ont augmenté de 16% à 3,7 milliards d’euros, pour des volumes en hausse de 5,5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.