WOMEN e LIFE S’ACCROCHE AUX SOMMMETS DE VICTOIRES SPORTIVES FEMININES

Women e Life qui a de la suite dans les idées, slalome cette semaine sur les traces de sportives de haut niveau qui décrochent titres et médailles dans diverses disciplines.

Après avoir salué la victoire de Sofia Kenni, tenniswoman américaine, devenue la deuxième plus jeune joueuse à remporter l’Open d’Australie, c’est à un saut vers Sotchi, en Russie, marqué de JO en 2014, que vous entraîne votre webmagazine féminin ouvert sur le monde.

Une façon comme une autre de vous inviter à un planté du baton sur la piste chronique intitulée : « LES FEMMES PLUS SPORTIVES QUE LES HOMMES »

En dépit de fortes chutes de neige et d’un brouillard tenace qui menaçaient le bon déroulement des épreuves de descente féminine dans la station de Rosa Khutor, ces dernières ont bien eu lieu.

En l’absence de Mikaela Shiffrin, skieuse alpine américaine de 24 ans, déjà détentrice d’une médaille d’or olympique, de deux titres de championne du monde largement en tête du classement général de la Coupe du monde qui vise un quatrième gros globe de cristal, la bonne surprise est venue d’Italie avec Federica Brignone.

Agée de 29 ans, Federica a remporté dimanche le super-G de Coupe du monde féminine de ski alpin de Sotchi.
Elle prend ainsi la tête du classement général de la discipline.

Sur les quatre françaises qui ont participé à cette épreuve, Romane Miradoli, est la première et se classe 9e avec 1:26.30.

En s’imposant devant sa comptatriote Sofia Goggia (1:25.53) et la Suissesse Joana Haehlen (1:25.67), Federica Brignone signe sa quatorzième victoire en Coupe du monde, sa quatrième de la saison, et sa troisième en super-G, après Soldeu 2016 et Bad Kleinkirchheim 2018.

Pour la première fois dans sa carrière, elle prend ainsi la tête du petit globe de Super-G.

La regarder filer avec maestria dans ce slalom géant, grâce à la séquence vidéo, donne envie de prendre de l’altitude, sans prétendre atteindre les sommets…de la gloire en ski alpin.

Suivre ce qui est beau et remarquable fait oublier, ne serait ce que l’espace de quelques instants, ce qui est moche et médiocre. Vive le sport !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.