« REGARDER LES REALITES EN FACE ET DONNER DE LA VOIX » DEVISE DE POIDS DE WOMEN e LIFE

La semaine démarre avec deux excellentes nouvelles.

La première dont il est question aujourd’hui, concerne l’incompréhensible rejet notifié par Facebook à Women e Life concernant notre demande de booster, autrement dit de promouvoir la chronique mise en ligne vendredi dernier sous le titre : : « Violences faites aux femmes : une plaie ouverte en France » .

Finalement, au vu de notre énergique protestation et à la lecture du communiqué intitulé : « Facebook bien mâle parti » publié dés samedi, les gestionnaires et modérateurs de ce réseau social, ont été pris de remords au regard des arguments avancés par votre webmagazine féminin indépendant.

D’où l’accord donné très vite pour que ce communiqué soit porté à la connaissance d’un public féminin à l’échelle nationale.

Les manifestations organisées hier qui ont rassemblé plus de 50.000 personnes samedi à Paris et dans d’autres villes de France contre les violences faites aux femmes, expliquent sans nul doute ce brutal revirement.

Il est donc aujourd’hui possible d’affirmer qu’en regardant les réalités en face et en donnant de la voix, Women e Life à su démontrer sa capacité de se faire entendre et comprendre.

Rappelons que dans un rapport publié mardi, un groupe d’experts du Conseil de l’Europe a déploré une réponse pénale “insuffisante” des autorités françaises ainsi qu’un manque de places d’hébergements dévolues aux femmes victimes.

De plus, le gouvernement, que certaines associations accusent d’inertie sur le sujet, doit présenter lundi le bilan de son “Grenelle des violences conjugales”, une concertation longue de trois mois, avec de nouvelles mesures à la clef.

Dans un tout autre domaine, la seconde excellente bonne nouvelle qui vous sera révélée demain lundi 25 novembre, vous apportera de façon très spectaculaire la démonstration patente de l’ouverture sur le monde de votre webmagazine féminin.

Il s’agira du témoignage d’une jeune femme pour laquelle nous manifestions une légitime inquiétude compte tenu d’évènements qui ont lieu dans son pays.

A très vite sur Women e Life.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.