WOMEN e LIFE MUSIC WITH ANA SHINE REVELATION D’UN TALENT AUX MULTIPLES FACETTES

Ana Shine est une superbe découverte qui se devait de vous être dévoilée sur Women e Life en ce week-end très automnal.

Cette jeune artiste dispose de nombreux talents parfaitement mis en valeur dans le clip vidéo réalisé à l’occasion de la sortie de son premier single, « When I Was A Girl », sorti chez CelebMix.
Chanteuse, compositrice mais aussi en mesure d’épouser avec maestria la danse, Ana retient l’attention en livrant le fruit de son inspiration dans ce titre, parfait reflet de sa vie.

Née en URSS, Ana Shine qui vit aujourd’hui en Angleterre, n’avait que cinq ans lorsqu’elle a rêvé de jouer du violon. Inspirée par les violonistes qu’elle  regardait  à la télévision en Union soviétique, elle a été très vite attirée par l’apprentissage de l’instrument, ce qui allait conduire sa grand-mère à l’inscrire à l’école de musique.

Avec un goût musical varié, elle confie adorer le R&B, mais aussi écouter avec énormément de plaisir de la musique classique. Le violon qui demeure  pour Ana Shine porteur d’inspiration trouve  d’ailleurs  sa place  dans  son   « When I Was A Girl ».

Alors que sa famille a fort justement très tôt pressenti ses qualités de musicienne, Ana a également découvert le sport par l’intermédiaire de son père. Avec ses longues jambes qui la projettent bien au-dessus du sol, elle est même devenue une grande sprinteuse. Une condition qui explique  son aisance  à l’expression corporelle que l’on constate en la voyant évoluer au rythme de sa musique.

Il est vrai que de 11 à 15 ans, Ana a développé la capacité de s’entraîner dur. Elle a compris dés son plus jeune âge à quel point un travail soutenu pouvait l’aider à atteindre ses objectifs.
Et comme elle se devait d’être révélée au public, Ana a récemment été présentée à Eliot Kennedy qui a notamment collaboré avec Celine Dion, The Spice Girls, Take That, Bryan Adams, Lulu, S Club 7, Five, Gary Barlow, Delta Goodrem, The Wanted, Janet Devlin et Lovers Electric. Un compositeur et producteur basé à Sheffield devenu depuis celui qui l’aide à écrire et à développer sa musique.

Eliot Kennedy qui affirme : « Quand j’entends des cordes de violon, je commence à sourire », a d’ailleurs permis à Ana de glisser ce sourire dans sa musique. Pour une surprise, c’est une belle surprise ! Son interprétation musicale et chorégraphique de  » When I Was A Girl » a toutes chances de vous séduire. De quoi vous donner envie de vous procurer le single d’Ana Shine qui comporte trois autres titres du même acabit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.