GALERIE DE PORTRAITS DES 13 FEMMES COMMISSAIRES A LA COMMISSION EUROPEENNE

A l’issue de longues et délicates négociations, les noms des commissaires nommés au sein de la Commission européenne ont été dévoilés par l’Allemande Ursula von der Leyen, première femme à diriger cet organe indépendant des États qui joue un rôle majeur dans le processus décisionnel de l’UE.

Avec 13 femmes et 14 hommes commissaires en charge d’un portefeuille particulier, la parité est pour ainsi dire atteinte, ce qui constitue une première dans l’histoire de cette institution. Le Royaume-Uni devant théoriquement quitter l’UE le 31 octobre, force est de constater l’absence de commissaire britannique.

En tant que collège, la Commission est responsable devant le Parlement européen qui peut adopter une motion de censure contraignant les commissaires à abandonner collectivement leurs fonctions.

La durée du mandat de la Commission est de cinq ans, pour la faire coïncider avec la durée de la législature du Parlement européen.

Dotée de pouvoirs importants, la Commission européenne représente l’intérêt général de l’Union. À ce titre, elle dispose du monopole de l’initiative législative dans le cadre de la procédure législative ordinaire (ex-codécision) et présente donc des propositions législatives pour adoption par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne.
Elle met en œuvre les décisions du Parlement et du Conseil et veille à la bonne application des politiques. Elle exécute le budget de l’UE.

La Commission se réunit au moins une fois par semaine à Bruxelles, en général le mercredi, et lors de la session mensuelle du Parlement européen à Strasbourg.

Le personnel (juristes, économistes…) qui assure la gestion courante des affaires de la Commission est organisé en directions générales (DG), chacune d’entre elles étant responsable d’un domaine d’action spécifique.

La Commission est assistée d’un secrétariat général qui prépare les travaux, assure la coordination entre ses directions générales, le Conseil et les autres institutions.

Women e Life a estimé utile de vous faire connaître les femmes qui ont été nommées commissaires ainsi que les portefeuilles qu’elles se voient confier.

La Danoise Margrethe Vestager reste commissaire européenne à la concurrence

Margrethe Vestager

La Française Sylvie Goulard sera commissaire au marché intérieur, chargée de l’industrie de la défense.

Sylvie Goulard

La Tchèque Vera Jourova est chargée des valeurs et de la transparence.

Vera Jourova

La Croate Dubravka Suica est chargée de la démocratie et de la démographie.

Dubravka Suica

La Bulgare Mariya Gabriel hérite de l’innovation et de la jeunesse.

Mariya Gabriel

La Portugaise Elisa Ferreira est chargée de la cohésion et des réformes.

Elisa Ferreira

La Chypriote Stella Kyriakides est chargée de la santé.

Stella Kyriakides

La Roumaine Rovana Plumb prendra en charge le portefeuille des transports.

Rovana Plumb

La Maltaise Helena Dalli est chargée de l’égalité.

Helena Dalli

La Suédoise Ylva Johansson aura la responsabilité du portefeuille des affaires intérieures.

Ylva Johansson

La Finlandaise Jutta Urpilainen est responsable des partenariats internationaux.

Jutta Urpilainen

L’Estonienne Kadri Simson est chargée de l’énergie.

Kadri-Simson

Women e Life qui a privilégié dans un premier temps cette présentation des femmes nommées commissaires, ne saurait minimiser le rôle des hommes appelés à des postes au sein de la Commission européenne. Reste à savoir ce que cette féminisation apportera concrètement à une Europe qui peine à faire entendre sa voix et se trouve confrontée à de multiples défis d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.