ASHLEIGH BARTY : DU CRICKET AU TENNIS

En ce week-end de Pentecôte, Women e-Life qui a l’esprit kangourou ne pouvait se priver d’un joli saut entre le Mondial de football féminin  et le Tournoi international de tennis pour saluer un nouvel exploit féminin.

                                                                                                                                                                                                      

Ashleigh Barty, une Australienne qui a abandonné le tennis pour jouer au cricket professionnel pendant un an,  et sait visiblement manier la batte aussi bien que la raquette, a écrasé Marketa Vondrousova samedi et remporté son premier tournoi du Grand Chelem en s’imposant lors du simple dames à Roland-Garros.

D’un sport collectif qui met en scène deux équipes composées normalement de onze joueurs chacune, à un sport individuel qui place face à face deux adversaires, il fallait saisir la balle au bond !

Toujours est il que la huitième tête de série a littéralement écrasé son adversaire tchèque 6-1 à 6-3 couronnant ainsi le premier titre français féminin depuis plus de quatre décennies.

“C’est incroyable… J’ai joué le match parfait aujourd’hui. Je suis tellement fière de moi-même et de l’ensemble de mon équipe… Ces deux semaines ont été folles », a déclaré Barty, la neuvième championne féminine des 10 derniers Grands Chelems.

« C’est un endroit spécial pour les joueurs australiens … ça a été deux semaines magiques. »

Dans un duel où la ruse et le talent artistique l’ont toujours emporté sur le puissance, Barty a témoigné d’un jeu plus subtil.

Du haut de ses 23 ans, Ashleigh, a distancé Vondrousova lors de la première manche et l’a finalement remporté en une demi-heure.

Vondrousova qui avait jusqu’ici su dérouter nombre d’adversaires, s’est retrouvée à maintes reprises contrée par Barty, dont l’excellence en double était flagrant notamment avec son service astucieux.

Barty, qui est revenue au tennis en 2016 après un passage réussi avec le Brisbane Heat dans la Big Bash League du cricket australien, a fait le bon choix en rêvant sur cours de tennis, dominant instantanément dans le deuxième set et privant son adversaire de 19 ans de toute emprise.

Barty a réussi à contrer les tentatives de Vondrousova de l’éloigner avec son revers gaucher à la main tendue, mais la Tchèque a rapidement manqué de réparties.

Vondrousova a opté pour des stratégies de plus en plus risquées – ses tirs au but sont devenus plus fins, ses attaques plus fortes – et elle a eu le temps de respirer un peu en tenant le service trois fois après la pause.

Mais le sort allait être jeté quand Barty envoya un coup fatal. Une belle victoire qui lui a permis de lever les bras en signe de triomphe.

Cette victoire porte Barty au deuxième rang mondial, un exploit accompli par l’Australienne Evonne Goolagong, en 1976.

Un saut en Australie vous tente ? Suivez Women e-Life !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.