SI LE LUXE M’ETAIT CONTE


La superbe photo de couverture qui illustre le dernier numéro paru des Cahiers français*, reflète à merveille ce dont il est question dans cette introduction qui se trouve sertie d’une chronique audio.

Au premier abord, les femmes apparaissent symboliser avec panache le secteur du luxe qui, soit dit en passant, n’échappe pas pour autant aux hommes. D’où une perception qui n’est qu’une impression !

Sous le titre « Le luxe, un fleuron national » de nombreuses et précieuses informations sont livrées par des auteurs qui mettent en évidence la richesse en termes de création et les pouvoirs en termes de marché d’un secteur d’activité aux multiples facettes.

En 2018, le marché mondial des produits de luxe était estimé entre 276 et 281 milliards d’euros. Un marché qui apporte un authentique rayon de soleil et se joue des crises, celle de 2008 n’ayant en rien contrarié l’appétence des consommateurs à l’échelle internationale.

En cause une stratégie originale concernant le luxe qui s’énonce en ces termes : « Être à la fois le produit ordinaire de gens extraordinaires, et le produit extraordinaire de gens ordinaires.»

Comme le précise Vincent Bastien, ancien dirigeant de maisons de luxe (Louis Vuitton – Yves Saint-Laurent) et de sociétés industrielles, tout a commencé sous l’impulsion de Louis XIV et Jean-Baptiste Colbert. 1665, fût en effet l’année de la fondation de la Manufacture royale des glaces et miroirs qui deviendra la Compagnie de Saint-Gobain. Et le luxe qui n’a jamais perdu d’éclat au fil des siècles, prendra un nouvel essor après les années 1970.

L’occasion d’indiquer que la chaine Arte diffuse actuellement un documentaire qui invite à un voyage unique au temps de la monarchie. Grâce à des techniques de numérisation, il est entre autres rendu hommage à des artistes de talent qui ont su à travers leurs œuvres immortaliser l’esprit et la splendeur du style versallais.

Mais revenons au luxe qui fait indiscutablement rêver. Surtout lorsqu’on sait qu’il s’agit aujourd’hui de l’un des secteurs d’excellence qui permet à la France de se hisser en tête du classement au niveau mondial, et tire sans relâche le commerce extérieur vers le haut.

Autant d’informations liminaires qui donnent envie d’entrer dans cet univers, afin de mieux comprendre qui sont ceux qui l’animent, et ce qui le rend aussi brillant et incomparable.

Voilà pourquoi une modeste chronique audio sur mesure semblait devoir s’imposer.

* La documentation Française

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.